Les voies et les voix de l’accompagnement

Volume 4 numéro 4

disponible aux éditions Champ social

disponible sur Érudit

L’accompagnement, dans son sens étymologique, signifie « marcher avec ». Nous pouvons convoquer et apprécier différemment cette notion. Elle peut exprimer différentes actions : diriger, suivre, guider, tutorer, soutenir, superviser, conduire, coacher, etc… Définir l’accompagnement, c’est donc suggérer et penser différentes manières de « marcher avec », c’est décrire l’acte de cheminer ensemble. Les finalités de l’accompagnement sont exprimées par les différents usages que les acteurs lui confèrent, qu’il s’agisse des accompagnateurs ou des accompagnés. Définir l’accompagnement, c’est aussi étudier les différents artéfacts de l’accompagnement : livrets d’accompagnement, vidéos, portfolio, grilles d’analyse de pratique… Mais l’accompagnement, c’est aussi la recherche d’un sens, d’une valeur et d’un horizon partagés par l’accompagnateur et l’accompagné. Décrire et analyser l’accompagnement conduit donc à mettre à jour les caractéristiques du projet de cheminer ensemble. Cela vise aussi à identifier et caractériser les outils symboliques, souvent emblématiques de l’accompagnement. Enfin, étudier l’accompagnement, c’est comprendre ses différentes configurations et ses transpositions selon ses contextes d’usage et les intérêts partagés entre accompagnateurs et accompagnés.

Les auteurs contribuant à ce numéro proposent différentes approches de la notion d’accompagnement. Ils expriment ainsi différentes voix de l’accompagnement. Ils révèlent aussi la complexité des voies qu’empruntent les accompagnateurs et les accompagnés. Florence Michèle Aubourdy s’intéresse aux effets du suivi des élèves à travers l’analyse des dossiers scolaires. Pour l’auteure, l’usage évaluatif de cet artéfact semble créer une forme de déshumanisation des élèves. L’accompagnement est donc ici une pratique éducative qu’il convient d’interroger à la lumière des effets observés chez les accompagnés. Sylvain Connac s’intéresse à l’accompagnement à partir de l’étude des groupes d’analyse de pratique. Il cherche à comprendre les différentes interrelations s’opérant entre les animateurs de ces groupes et les participants, autrement dit les enseignants-stagiaires. Le développement de groupes d’analyse de pratique constitue pour lui une déclinaison des dispositifs d’accompagnement des stagiaires mis en œuvre dans la formation des enseignants, Martine Poulin étudie les transitions professionnelles vécues par les conseillers en accompagnement professionnel. Elle propose un dispositif de réflexivité pour soutenir ces conseillers vers la compréhension des nouvelles réalités de l’emploi. Ilias-Vasileios Papaïoannou, Sofia Tsioli et Marina Vihou présentent une étude de cas d’un dispositif de tutorat par les pairs en contexte universitaire. Au sein des parcours de professionnalisation initiés depuis peu par les universités, le tutorat constitue une déclinaison de l’intention d’accompagnement.

Les textes soulignent combien les configurations de l’accompagnement sont variées. Ils révèlent la polysémie de la notion d’accompagnement. Ils expriment aussi les différents usages et interprétations constitutifs des voix des accompagnateurs et des accompagnés. Polysémique et polyphonique, tel se définit cette notion d’accompagnement. Accompagner et être accompagné sont deux processus ayant pour point commun la défense d’une valeur transformative des accompagnés et des accompagnateurs. Ce numéro de Phronesis montre les contextes d’usage de l’accompagnement en révélant aussi ses limites et ses éventuelles dérives. Il témoigne également des effets produits par l’accompagnement sur les accompagnés, mais aussi sur les dispositifs de formation. Une voix semble cependant silencieuse, celle du chercheur. Or, la recherche scientifique ne peut-elle pas aussi constituer une occasion de penser l’accompagnement. En effet, quels que soient les types de recherche, les chercheurs ne sont-ils pas invités à instruire des projets en équipe, associant chercheur senior et chercheur novice ? Le dernier texte qui clôt ce numéro nous est proposé par Charlyne Millet, David Oget et Michel Sonntag. En étudiant le travail des enseignants-chercheurs au quotidien, les auteurs soulignent, comme un contrepoint aux réflexions portées par les autres textes, combien l’insertion dans l’emploi de ces professionnels nécessiterait la mise en œuvre de dispositifs d’accompagnement leur permettant d’affronter les nouvelles réalités du travail d’universitaire et les nouvelles exigences du métier de chercheur. Ce nouveau numéro de la revue Phronesis endosse cette double posture d’accompagnateur et d’accompagné, à l’interface des enjeux de recherche, de formation et de pratique.

1. L’enfant-dossier : la bienveillance au risque de sa perversion

  1. 2-12

Florence Michèle Aubourdy, Université de Montpellier 3

Mots clés : « enfant-dossier », évaluation, école, désir, perversion

Résumé : L’évaluation, nouvelle égérie technico-scientifique, pilotant la réforme du système structurel et le style de gestion des écoles, dans un souci d’efficacité et d’efficience, déshumanise les pratiques pédagogiques et développe un climat anxiogène, peu propice à l’apprentissage. Cette impasse du désir, par une logique d’« enfant-dossier », menace les structures symboliques et la construction même de la pensée. Cette répétition perverse dévoile la face obscure des bonnes intentions, réminiscence du passé de l’Occident.

Title : « Child case-file » : benevolence risked by perverse inconscient guidance

 

Keywords : « case-file child », evaluation, school, desire, perversion

Abstract :  The evaluation, new techno-scientific muse, which pilots the reformation of the structure and style of management in schools today in the hope of a greater efficiency, dehumanize pedagogical practices and develop a climate of anxiety, being a handicap to the scolars apprenticeship. The desire deadlock, by a « case-file child » logic, threatens the very symbolic structures and construction of thought, thus, even construction of the same thought. This perverse  cycle uncovers the obscure side to good intentions, echoing the historical past of the Occident.

2. L’avis des acteurs des séances d’analyse de pratiques professionnelles pour les enseignants stagiaires

  1. 13-26

Sylvain Connac, LIRDEF, Université de Montpellier 3

Mots clés : Analyse de pratiques, Formation, Professionnalisation

 

Résumé : Les enseignants stagiaires en France bénéficient d’une formation initiale qui leur propose, parfois, une analyse des situations rencontrées lors de leurs expériences en classe. Cette recherche s’intéresse à un dispositif spécifique : les Groupes de Formation à l’Analyse de Pratiques Professionnelles. Elle consiste à étudier l’avis des animateurs de ces groupes d’analyse (recueillis à partir d’entretiens semi-directifs) ainsi que celui des enseignants stagiaires (collectés par l’intermédiaire d’un questionnaire auto-administré), sur trois années scolaires. Elle souligne combien les séances d’analyse de pratiques participent d’une démarche de professionnalisation. En effet, elles visent à appréhender la complexité de l’acte d’enseigner et permettent aux professeurs stagiaires de se sentir accompagnés dans l’exercice de leur première année d’enseignement.

Title : The actor’s opinion of analysis of professional practices for the student teachers

Keywords : Analysis of practices, Training, vocational training

Abstract : French student teachers are provided with initial training which sometimes offers them an analysis of the situations they may be confronted with when teaching in their classrooms. This research work focuses on a specific device : Training Groups Analysing Professional Practices. It consists in presenting the analysis group organizers’ opinion (collected from semi-structured interviews) as well as that of the student teachers (collected via self-administered questionnaires) during three school years. It also highlights the idea that the analysis of professional practices sessions contribute to vocational training: these sessions aim at grasping the complexity of the act of teaching and they allow the student teachers to receive coaching in their first year of teaching.

3. L’accompagnement des transitions professionnelles des conseillers en accompagnement professionnel par un dispositif réflexif

p. 27-45

Martine Poulin, CRTD (Centre de recherche sur le travail et le développement), CNAM.

Mots-clés : Apprenance, Réflexivité, Conseil, Transition professionnelle, Professionnalisation.

Résumé : La question de la professionnalisation des travailleurs fait souvent débat, car elle peut sous-entendre qu’un travailleur cherchant à se professionnaliser n’est pas pleinement un professionnel voire qu’il n’est pas compétent. Cette position est d’autant plus renforcée quand ces travailleurs vivent des moments de transition professionnelle, où les doutes et les incertitudes contribuent à mettre en questions leur identité professionnelle. Comment dès lors accompagner ces professionnels en formation dans cette phase réflexive sur leurs pratiques ? L’objectif de cet article est de montrer que les processus de professionnalisation sont nourris de phases de construction identitaire et de mises en questions et débats des expériences passées. Cela contribue à l’émergence de leur professionnalité et à l’émergence de leur posture d’apprenant. Il s’agit de processus en mouvement qui s’inscrivent dans une conception de la formation. Cela conduit aussi à discuter de l’objectif d’une formation tout au long de la vie dans laquelle le sujet doit se reconnaître comme un acteur au travail, un auteur de son travail et un sujet en travail de son activité constructive.

Title: To accompany one moment of professional transition with a reflexive device of formation-action carried out near accompaniment professionals and careers advisers

Keywords : Apprenance, Reflexivity, Council, Professional transition. Professionalization.

Abstract : The question of the professionalization of the actors often makes debate because she could imply that an actor who professionalizes is not a professional even that he is not competent. This position is strengthened all the more when these actors live moments of professional transition, where the doubts and the uncertainties come to push aside their professional identity. How from then on to accompany them at best in these moments which re-questioning? The objective of this article is to show that the initiatives of professionalization are processes of construction of the subjects which allow them to become aware of their luggage of experience, their professionalism and which contribute to the construction in their posture of apprenance. It is about a process in movement which joins in the philosophy of the training and the orientation throughout the life, in which the subject has to recognize itself as an actor in the work, an author of its work and subject in work of its constructive activity.

4. Le tutorat par les pairs en contexte universitaire. Une étude de cas

  1. 46-55

Ilias-Vasileios Papaïoannou, Université d’Angers

Sofia Tsioli et Marina Vihou, Université d’Athènes

Mots-clés : tutorat par les pairs, tuteur, tutoré, tutoriel, médiation

Résumé : Le premier objectif de l’article est de présenter une expérience de tutorat par les pairs et les conditions de sa réalisation en contexte universitaire, plus précisément dans la formation des enseignants de langues. Le second objectif est de procéder au bilan de cette expérience pédagogique et didactique. L’expérience analysée est une action tutorielle associant des étudiants du 1er et du 2e cycle du Département de Langue et Littérature françaises de l’Université d’Athènes au sein d’un cours ayant comme objectif l’enseignement-apprentissage du FLE par le jeu dramatique et des activités ludiques. Les rôles des tuteurs et tutorés ont été assumés par les étudiants eux-mêmes tandis que le rôle médiateur de l’enseignante se limitait à l’organisation de l’action ainsi qu’au soutien des étudiants-tuteurs. L’intention pédagogique de l’expérience tutorielle était d’impliquer les participants (futurs ou novices enseignants de langues) dans des pratiques d’enseignement-apprentissage favorisant la responsabilisation, la socialisation et la professionnalisation.

Title: Tutoring in university context. A case study

Keyword : peer tutoring, tutor, tutee, tutorial, mediation

Abstract : The purpose of the article is, first, to present how a peer tutoring experiment was carried out in a university context and, secondly, to conduct the evaluation of the learning experience. Specifically, it is a tutorial action that took place in the Department of French Language and Literature at the University of Athens involving undergraduate and postgraduate students. The action was held within a course that is aimed at the teaching of French as a foreign language through dramatic play and ludic activities. The tutors’ and tutees’ roles were carried out by the students themselves as the teacher’s mediating role was primarily limited to the organization of the action and the guidance of tutors. The pedagogical intention of this tutorial experiment was to involve the participants (novices or future language teachers) in teaching and learning practices that promote accountability, socialization and professionalization.

5. Analyse du discours des enseignants-chercheurs sur leur activité professionnelle : vers une transformation identitaire du métier ?

p.56-63

Charlyne Millet, Université du Havre, David Oget, Michel Sonntag, Université de Strasbourg

Mots-clés : activité, valeurs, identité professionnelle.

Résumé : Cet article présente une analyse du discours d’enseignants-chercheurs sur leur activité professionnelle. Notre analyse met au jour une partie immergée de l’activité, bien plus variée et dense que ce que laissent apparaître les prescriptions officielles. Les discours se font également l’écho d’insatisfactions en partie dues au difficile morcellement entre des priorités diverses et à l’augmentation de l’administratif dans des temporalités de plus en plus étroites. Ces tensions émergentes sont présentées comme étant, d’une part, à l’origine d’un conflit de valeurs et d’autre part aux sources de recompositions identitaires, ce qui nous amène à nous interroger sur les besoins de reconnaissance exprimés en filigrane dans les discours.

Discourse analysis of teachers-researchers on their professional activity: towards an identity transformation of the academic profession?

Keyword : higher education, activity, professional identity

Abstract: The paper questions the development of activity of professors in higher education. An analysis of what is said during interviews with professors’ shows that activities are mainly hidden, like the submerged part of an iceberg. Management activities tend to put into question teaching and research. This leads to tensions that we linked to a conflict between personal values and identity, which could express a need for recognition.

Laisser un commentaire

Filed under Numéros parus

Comments are closed.