Les reliances de l’alternance en formation et ses effets sur les processus de construction identitaire des alternants

numéro coordonné par Philippe Maubant, Université de Sherbrooke et Pascal Roquet, CNAM, Paris

Bientôt disponible aux éditions Champ Social

1-Introduction

p.1-3

Philippe Maubant, Université de Sherbrooke et Pascal Roquet, CNAM Paris

2-La construction identitaire des éducateurs de jeunes enfants en alternance : ou comment l’usage dû construit de reliance participe-t-il à la réorientation de leur projet professionnel en cours de formation

p. 4-15

Marie-Christine Talbot, CNAM, PARIS

Mots-clés : « Construction identitaire professionnelle, alternance, reliance, professionnalisation

Résumé : Si les éléments de contexte, tels que les politiques sociales ou le monde du travail en mutation, viennent en partie éclairer l’émergence d’un nouveau projet professionnel des éducateurs de jeunes enfants en cours de formation, c’est le processus de professionnalisation et de construction identitaire engagé au sein même du processus de formation que nous étudierons et ceci, plus particulièrement en lien avec l’expérience pratique vécue au cours des stages (Wittorski, 2009). Le sujet en formation est, à travers cette situation pratique, dans une posture de réflexion, de construction identitaire par sa rencontre et par sa participation à des communautés de pratiques. Dans sa confrontation à autrui, le sujet met en jeu la réalisation et la continuité de soi. Les émotions, les éléments biographiques sont convoqués eux aussi (Bourgeois et Barbier, 2006), le sujet maintenant, sur le plan identitaire, sa continuité, son unicité à travers le regard d’autrui. Nous chercherons à travers cet article à articuler le processus de professionnalisation et de construction identitaire avec le concept de reliance, développé par Bolle de Bal (2003), dans le cadre de la formation en alternance des éducateurs de jeunes enfants.

 

Title : The identity building of educators of young children on block-release courses: or how the use of a developed reliance takes part in the reorientation of their professional project in the course of their training.

Keywords : professional identity building, block-release training, “reliance”, professionalization

Abstract :  Although the context, such as the social policies or the professional world in mutation, highlights the emergence of a new professional project for educators of young children during their training period, the process of professionalization and the identity building involved during the training period will be more especially studied, in relation to the practical experience gathered during the internships (Wittorski, 2009). This experience awakes in the subject a reflection and a situation of identity building through the encounter and the interactions with practical communities. While confronting with others, the student involves the realization, the self-continuity. Emotions and biographical facts are involved as well (Bourgeois et Barbier, 2006), thus maintaining the subject’s continuity and identity uniqueness through the perception of others. In this article, we will relate the process of professionalization and identity building to the concept of reliance, developed by Bolle de Bal (2003), within the scope of block-release training of educators of young children.

3-Pour apprendre et relier les connaissances, suffirait-il de coopérer ?

Esquisse de théorisation pour penser la reliance et complexifier l’alternance

p. 16-27

Jean Clénet, Université de Lille

Mots-clés : alternance, reliance, coopération, émergence.

Résumé : les apprentissages et les transformations dans l’alternance appellent à des conceptions complexifiées. La coopération peut y contribuer quand elle suscite la reliance et l’émergence. Cela interroge ses finalités, ses pratiques et le sens de ses productions, ses épistémologies.

Title : To learn and link knowledge , it would suffice to co- operate ? theorizing outline for thinking and reliance complicate the alternation

Keywords : alternation, reliance, cooperation, emergence

Abstract : The learnings (apprenticeships) and the transformations in the alternation call up to renewed conceptions (disings). The cooperation can be there when it arouses the reliance and authorizes the emergence. It questions its ends (purposes), its practices and the sense (direction) of its productions, its epistemology.

4-Le sens de l’alternance : alternative pédagogique, projet éthique et perspective politique

  1. 28-37

Catherine Guillaumin, Université de Tours

Mots-clés : approche par processus, émergence ingénieuse, production de savoir, alternance intégrative

Résumé : Le sens de l’alternance est celui qu’a construit, au fil du temps, l’auteur qui exerce le métier de pédagogue-chercheur. Le trait d’union symbolise ici la reliance entre les deux pratiques que met en forme un exercice régulier d’écriture. Six processus sont dévoilés en deux temps : ceux qui forment les piliers de cette alternative pédagogique ingénieuse (production, transaction et coopération) et ceux qui sont cachés et secrètement animent la première configuration (intégration, autorisation et émancipation). Leur articulation complexe ouvre une voie alternative pour apprendre, former et se former comme sujet, pour problématiser ce qui fait sens pour soi et pouvoir ensuite se projeter comme acteur social dans un dispositif ou une organisation. Autoriser l’ingéniosité singulière peut permettre à chacun de dessiner les formes convenables pour trouver sa place comme acteur social.

The meaning of alternating formation. Alternate teaching, ethical project and political perspectives

Keyword : processed wokflow, smart emergence, knowledge production, integrative alternating formation

Abstract : The meaning of alternating formation is the one that has been built, day after day, by the author who is working as teacher-researcher. The hyphen here stands for the link between two concrete exercices of the daily writing experience. Six processes have been revealed in two steps : those which are the pilar of this alternative smart teaching method (production, transaction and cooperation) and those which are hidden and secretly bring life to the first setting (integration, authorization and emancipation). Their complex articulation opens an alternate way to learn, teach and be shaped as a subject to find a problematic that has a meaning for us and then enable us to be seen by ourself as a social character in a structure or an organisation. Allow an original intelligence can enable each of us to draw a smart contour to find our place as a social character.

5-L’alternance en formation : le travail silencieux de l’activité de reliance des « alternants » dans le cadre d’un dispositif de formation mobilisateur

p.38-49

Patrick Lechaux, Université de Lille 3

Mots-clés : alternance, expérience, situations de travail, coopération, reliance, acteur réseau, énaction

Résumé : Les travaux relatifs à l’analyse du fonctionnement réel de l’alternance dans les formations professionnelles rendent compte d’un grand écart avec le modèle prescriptif de celle-ci qui est qualifié de modèle institutionnel et organisationnel de l’alternance. En rupture avec ce modèle de la coordination technique centre de formation-entreprise, il est fait l’hypothèse que c’est d’abord l’alternant qui produit le travail du lien. Les résultats d’une recherche action portant sur l’expérimentation d’un dispositif de formation conçu pour soutenir ce travail du lien sont présentés et mis en regard avec l’hypothèse de départ. Ce travail du lien est assimilé à une activité de reliance de l’alternant. Et le dispositif de formation construit autour de la richesse du groupe-classe et de la mobilisation de l’engagement des « alternants » exerce une dynamique typique de ce que l’on a appelé l’acteur réseau.

Title : Alternation in training : The silent work of « alternants’ » reliance activity within a commiting professionnal training arrangement

Keywords : alternation, experience, work situation, cooperation, reliance, actor-network, enaction

Abstract : The various academic works about the analysis of the actual functionning of alternation in professionnal training reveal a great descrepancy with the prescriptive model, qualified institutionnal or organisationnal model. In order to take some distance from this technical coordinative model of alternation in training, the hypothesis is made that the alternant is the one creating bonds.The results of an active resarch, based on the experimentation of a pro-training arrangement made to support this bonding work, are presented and put in perspective with the initial hypothesis.  This bonding work is considered a reliance activity of the alternants. Also, the pro-training arrangement built from the richness of the class-group, born from the commitment of the alternants, creates a typical dynamic which we chose to call actor-network.

6-Coordination ou coopération ? Deux approches paradigmatiques à la gestion d’un système de dualité

p.50-62

Volker Bank, Universität Chemnitz

Mots-clés : formation professionnelle et vocationnelle, gestion des systèmes éducationnels, pratique de la formation à l’alternance, pilotage de la formation professionnelle

Résumé : Chaque système éducatif requiert de la gestion et du pilotage, y compris le secteur vocationnel ou professionnel. Pourtant, les effets sur la logique didactique des telles organisations peuvent être très différents d’un secteur à un autre. Un dispositif d’éducation ou de formation par alternance requiert de la coordination ou de la coopération. En Allemagne, bien qu’on parle surtout de l’importance de la « coopération » depuis plus d’une décennie, le système dual s’est développé au sein de l’éducation vocationnelle ou professionnelle selon le principe d’une gestion par coordination. Le pilotage « par plans » a semblé l’approche la plus adéquate pour organiser ce système dual. À partir de l’idée d’une dualité didactique, nous pouvons démontrer les qualités nécessaires du pilotage « par plans » à des fins de coordination de logiques didactiques différentes.

Title : Coordination or cooperation? Two paradigmatic approaches to the management of a dual system

Keywords : vocational and professional education, management of educational systems, routines of apprenticeship in dual structures, control of vocational, occupational or professional education

Abstract : Every educational system requires some kind of management and control. This is particularly true in the case of occupational education and dual apprenticeship. Nevertheless, the didactical value and the overall success of such kind of educational systems can vary considerably. Any educational system, any system of apprenticeship requires either some kind of co-ordination or some kind of co-operation. In Germany, despite the fact that there is a lot of rumors about the importance of co-operation for over a decade by now, the well-known dual system of vocational education is firmly grounded on the management principle of co-ordination. The control of the system ‘by plans’ apparently has proved to be the most adequate approach to its organization and management structures. Starting from the idea of a duality which is characterized by its didactical dimension, the set of qualities needed for this purpose can be illustrated by following the logic of different didactical approaches in vocational education.

7-La coopération dans l’alternance à l’université : partenariat ou reliance ?

p.63-75

Mehdi Boudjaoui, Université Lille I

Mots-clés : coopération, alternance, partenariat, reliance, université

Résumé : Les partenariats en éducation se sont développés en milieu scolaire dans les années 1990 afin d’apporter des réponses à de nouveaux problèmes socio-éducatifs. Néanmoins, pour les pédagogues de la formation en alternance, ils constituent depuis longtemps la condition sine qua non d’une alternance réellement éducative et professionnalisante. En ayant recours à la sociologie de la traduction et à la notion de reliance, nous aimerions nuancer ce discours. À partir de l’analyse de deux dispositifs alternés universitaires, nous mettons en évidence qu’un partenariat quasi fusionnel avec un milieu professionnel ne garantit pas forcément un développement professionnel harmonieux, et que l’absence de partenariat n’est pas toujours le synonyme d’une absence de professionnalisation.

Title The Co-op education at university : from partnership toward social relationships

Keywords : co-op education – partnership – social relationships – professional development

Abstract : Partnerships in education developed in schools in the 1990s to bring answers to new socio-educational problems. Nevertheless, for the teachers of the sandwich training, they establish for a long time the indispensable condition of a really professional co-op education program. By using the sociology of the actor-network and to the concept of social relationships, we would like to qualify this speech. From the analysis of two university co-op programs, we highlight that an almost fusional partnership with an occupational environment does not guarantee necessarily a harmonious professional development, and that the absence of partnership is not still the synonym for an absence of professionalization.

8-Parcours de chercheur : synthèse et perspectives sur les formes et dispositifs de reliance pour la construction des identités professionnelles dans le secteur sanitaire et social

  1. 76-83

Pierre Hébrard LIRDEF, Université de Montpellier

Mots-clés : Alternance,, identités professionnelles reliance, tuteurs, stage

Résumé : Dans les dispositifs de formation professionnelle en alternance, comme ceux mis en œuvre dans le secteur sanitaire et social, le dépassement de l’écart et des tensions entre les temps et les lieux différents de la formation que sont les périodes de stage pratique sur le terrain et les séquences de formation en institut réclame l’instauration d’une coopération entre les acteurs impliqués : personnes en formation, formateurs et tuteurs. Celle-ci, regardée sous l’éclairage du construit de reliance, prend différentes formes et s’appuie sur différents moyens (dispositifs pédagogiques, livrets, portfolios, etc.). L’étude de certains d’entre eux a mis en évidence qu’ils peuvent être situés en référence à deux pôles ayant valeur de paradigmes : l’un se référant à une vision technique de la formation et de l’exercice de la profession (et à une « identité technicienne), l’autre à une approche clinique de la formation et à une « identité clinicienne » des professions concernées.

Title :  Reliance forms and schemes for the construction of professional identities in the health and social sector

Keywords : Alternation, vocational identity, reliance, tutors, practice period

Abstract : In the vocational sandwich courses like those implemented in the health and social sector, overcoming the gap and tensions between the different  times and places – the periods of practical training at the work place  and training courses  at school – implies establishing a cooperation between stakeholders: trainees, trainers and tutors. This cooperation, regarded from the point of view of the construct of reliance, takes different forms and uses different means (educational tools, booklets, portfolios, etc.). The study of some of them showed that they can be linked with two different paradigms: the first one referring to a technical vision of the training and the professional practice  – and to  a “technician identity”- , the other one referring to  a clinical approach of  training – and a” clinician identity” of those professions.

 

Laisser un commentaire

Filed under Numéros parus

Comments are closed.