Évaluation et accompagnement dans l’analyse de la pratique

Volume 6, numéro 4

Disponible aux Éditions Champ Social, sur Érudit et sur Cairn

Numéro coordonné par :

Christophe Gremion , Institut fédéral des hautes études formation professionnelle, Lausanne, Suisse

c.gremion@gmail.com

Philippe Maubant, Université de Sherbrooke, Sherbrooke, Québec, Canada.

philippe.maubant@usherbrooke.ca

 

Dans de nombreuses formations à l’enseignement et formations professionnelles, un accompagnement des personnes est proposé (très souvent imposé) pour apporter de la souplesse et de l’adaptabilité aux dispositifs de formation souvent trop linéaires, pour aider à construire des liens entre les “savoirs de la pratique, ceux sur la pratique et ceux […] pour la pratique” (Maubant, 2007), pour développer une pratique réflexive…

Mais si l’accompagnement « suppose la reconnaissance de l’autonomie » de l’Autre (Jorro, 2012), les intentions des institutions poussent ce même Autre à contribuer plus ou moins volontairement « à la normalisation de son action » (Maulini & Vincent, 2014, p. 204). Ces deux formes d’étayage, accompagnement pour le premier et guidance pour le second sont contradictoires (Vial & Caparros-Mencacci, 2007), sont en tension. De plus une autre tension se manifeste également dans les dispositifs d’accompagnement, au niveau cette fois non de cet étayage, mais de l’évaluation. Composante indispensable de tout dispositif de formation, elle impose à tout acteur de devoir conjuguer avec deux logiques elles aussi contradictoires : la logique de contrôle d’une part, fonction indispensable à tout institut de formations certifiantes, et « tout ce qui reste quand on ne fait pas du contrôle» d’autre part (Vial, 2010), fonction de l’évaluation primordiale pour le développement des compétences. Sur le terrain, accompagnateurs et accompagnés impliqués dans ces dispositifs doivent soit choisir une de ces deux logiques évaluatives, soit tenter de les articuler au mieux.

Ces deux tensions – accompagner ou guider / contrôler ou développer – ont servi de fil conducteur aux différents auteurs de ce numéro thématique.

1-Introduction

p. 1-10

Christophe GREMION, Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle, Suisse

2- L’absence de cadre comme obstacle dans l’évaluation des stagiaires par les formateurs de terrain dans les formations à l’enseignement

p. 10- 21

Bernard ANDRE et Méliné ZINGUINIAN, Haute école pédagogique du canton de Vaud, Suisse

 

Mots-clés : enseignement, formation pratique, cadre de l’expérience, communication, évaluation, Suisse

Résumé : L’évaluation des enseignants-stagiaires par les enseignants titulaires sur le terrain est source de dilemmes professionnels. Cet article propose une hypothèse de compréhension de ce phénomène : le trouble rencontré par les formateurs de terrain dans l’évaluation des étudiants qu’ils encadrent viendrait de l’absence de cadre lié à cette évaluation dans le contexte suisse étudié, en opposition avec la présence d’un cadre fort et soutenant pour ce qui concerne l’évaluation des élèves. En explorant les enjeux relationnels et communicationnels de cette évaluation, les résultats empiriques confirment cette hypothèse.

Title : Communication and frame issues in teaching practices assessment

Keywords : teaching, practical training, frame, communication, assessment, Switzerland

Abstract : This study explores the difficulties encountered by mentors when they assess teaching practices of trainee teachers. For our study, we collected 248 reviews of mentors training which were subsequently analyzed and interviewed 15 mentors. Content analysis of interviews and reviews reveal the absence of frame in the teaching training assessment as opposed to pupils’ assessment. We believe that this difference is a significant source of professional discomfort for mentors. To verify our hypothesis, we take into account relational and communicational issues involved in teachers’ assessment

3- Dans les méandres discursifs des entretiens  de stage : interventions des formateurs entre l’évaluation formative et certificative

p. 22-32

Edyta TOMINSKA, Dominika DOBROWOLSKA  & Kristine BALSLEV, Université de Genève, Suisse

Mots-clés : : formation d’enseignants, interventions verbales, formateurs, évaluation formative et certificative.

Résumé : Cet article s’intéresse aux interventions verbales des formateurs lors des entretiens de stage et se focalise sur les thématiques reflétant les préoccupations des enseignants en formation. L’analyse des entretiens à visée formative et certificative a pour but d’étudier l’influence de ces deux modes d’évaluation sur le développement des échanges entre les trois partenaires. Notre démarche méthodologique qualitative et interprétative utilise des catégories dérivées de l’analyse du discours. Nos résultats montrent une variété d’interventions des formateurs lors des entretiens permettant d’établir et de soutenir les espaces de réflexion et de questionnement de la pratique enseignante. Ils mettent également en évidence les diverses façons possibles d’accompagner les stagiaires dans le passage vers le monde professionnel.

Title : Educators’ verbal interventions during formative and summative assessments in practicums’ interviews

Keyword : mentoring, verbal intervention, teacher educators, assessment, teacher training

Abstract : This paper’s subject is the mentoring and guidance of prospective teachers during practicums’ interviews. It analyses the verbal interventions of educators regarding the topics initiated by prospective teachers that represent the trainee’s issues. We study these elements during formative and summative assessments in order to highlight the impact of these two assessment modes on the dialogues development. Our qualitative and interpretative methodology is based on discourse analysis categories. Our results show the variety of educators’ interventions during the interviews that allow to create and to maintain space for reflective analysis and questioning concerning the teacher praxis. They highlight as well different possible ways of mentoring and support facilitating trainees’ professional integration

4- Des textes officiels à la pratique singulière, quelle posture pour un formateur en situation d’accompagner ? Etude de cas.

p. 33-43

Valérie GUILLEMOT, Université d’Aix-Marseilles, France

Mots-clés : Formation professionnelle pour adultes – textes officiels – pratique – accompagner – guider – posture

Résumé : Cet article s’intéresse à l’activité de formation professionnelle pour adultes. Il s’appuie sur le contexte de la France, où existe un Référentiel Emploi Activité Compétences, ainsi qu’un Référentiel de Certification correspondant au titre professionnel de Formateur pour Adultes,  inscrit au Répertoire National de la Certification Professionnel au niveau III (http://www.cncp.gouv.fr/). A partir d’une étude documentaire et d’un cas de formateur, nous proposons d’explorer ce qui est attendu d’une part et ce qui est pratiqué d’autre part, pour des formateurs à qui échoit une mission d’accompagnement. Après avoir repéré des contradictions dans les textes officiels qui décrivent les activités de formateur en France, nous préciserons le cadre théorique principal mobilisé. partir du discours d’un cas de formateur à propos de son activité d’accompagnement, nous distinguerons ce qui relève effectivement de l’accompagnement et au contraire, ce qui s’inscrit dans le guidage. Ce cas nous amènera à pointer l’enjeu qu’il y a à former les formateurs aux modèles de la relation éducative et en particulier à l’accompagnement afin de leur permettre d’assumer pleinement la posture de guidage dont relève en priorité l’activité de formateur.

Title : How does a professionnal trainer can deal with the accompagnying part of his assignment,  when official statements differ from effective practice ? Case study.

Keywords : Adult professionnal training – expected vs effective practice – to accompagny vs to guide– posture

Abstract : Official statements describe activities and skills required to practice the profession of professionnal trainer in France. They also specify requirements to graduate as a professionnal trainer. Data come from literature review and interviews. This paper notes the main inconsistencies and contradictions noted in this official statements. Il compares it, specificaly the accompagnement requirement, to the effective practice, which mainly includes guidance. Results focuse on distinction between what is expected and effective practice. A suggestion is to organise training for trainers, in order to prepare them to understand how accompagnement differs from guidance.

5- Du processus de reconnaissance à l’évaluation de la pratique professionnelle.

p. 44-59

Isabelle FRISTALON, Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle

Mots-clés: Accompagnement, formation professionnelle, analyse de l’activité, renormalisation, reconnaissance

Résumé : L’analyse de pratiques et l’analyse de l’activité constituent actuellement des outils incontournables de l’accompagnement en formation des enseignants de la formation professionnelle. Nous nous interrogeons dans cet article sur ce que cela génère en termes de développement professionnel pour les personnes en formation et comment cette analyse de l’activité s’articule avec les dimensions de l’évaluation. Nous aborderons cette réflexion à travers l’expérience vécue d’un enseignant en formation. A partir de l’analyse et d’un entretien d’autoconfrontation nous mettrons en évidence trois processus à l’œuvre dans cette démarche : la confrontation à l’activité, la reconnaissance de soi par autrui et de soi par soi, et la renormalisation comme création ou recréation de normes.

Title: Of the recognition process in the evaluation of the professional practice

Keywords: mentoring, vocational training, analysis of activity, renormalization, recognition

Abstract : The analysis of practices and the analysis of activity are currently unmissable tools of the mentoring in training of the vocational training’s teachers. In this article, we would like to question what it generates in terms of professional development for the people in training and how this analysis of activity articulates itself with the dimensions of evaluation. We approach this question through the experience lived on a teacher in training. From the analysis and an interview of selfconfrontation, we shall highlight three processes in this approach: the confrontation in the activity, the recognition of one by others and one by one, the renormalization as creation or recreation of norms.

6- L’accompagnement : symétrie dans les asymétries ?

p. 60-70

Sephora Bouceanna

Mots-clés : Accompagnement, relation asymétrique, relation d’aide

Résumé : Cet article présente une analyse de deux entretiens d’accompagnement vécus par une formatrice d’adultes et un directeur d’établissement fondamental et menés par une enseignante universitaire et un conseiller pédagogique. Cette analyse permet d’interroger la nature de « la mise au service de l’accompagné » par l’accompagnateur. Se mettre au service d’autrui implique-t-il systématiquement une relation symétrique comme cela est décrit dans la littérature ? Il apparait que lors de ces deux entretiens l’asymétrie soit bien présente et ne s’inscrit pas une dimension relationnelle mais dans une comparaison à soi.

Title : Accompaniment: symmetry in asymmetries

Keyword : Accompaniment, asymmetrical relationship, counseling

Abstract : This article presents an analysis of two accompaniment interviews of a trainer for adults and an elementary school principal and , led by a university teacher and an pedagogical advisor. This analysis makes it possible to question the nature of what is being done to help the accompanied person. Does service to others systematically imply a symmetrical relationship as described in the literature? During these two interviews, asymmetry is clearly present but operates in a self-comparison dimension rather than in a relational one.7- Certifier les stagiaires : le « dur travail » voire le « sale boulot » du formateur en établissement scolaire

p.71-84

Méliné ZINGUINIAN, Bernard ANDRE, Haute école pédagogique du canton de Vaud

Mots-clés : enseignement, formation pratique, identité professionnelle, évaluation, Suisse

Résumé : Cette recherche présente, à partir de l’analyse du contenu des entretiens menés auprès de 15 formateurs de terrain engagés dans la formation des futurs enseignants pour le secondaire obligatoire, la manière dont ils conçoivent leur rôle de formateur et d’évaluateur des pratiques enseignantes. Les résultats montrent qu’ils valorisent le travail de formation et non celui de certification. Cette dernière apparaît comme le « dur travail », voire le « sale boulot » de leur métier. Ils envisagent dès lors des alternatives au dispositif d’évaluation des stages dans lequel ils sont engagés. Si pour certains, certifier les pratiques des stagiaires est à bannir voire à déléguer, pour d’autres, cette tâche est à partager.

Title: Certify trainees : the mentor’s « dirty work » in teacher training

Keywords: teaching, internship, professional identity, assessment, Switzerland

Abstract: Our study explores how mentors think about their responsibilities in teaching practice training and assessment. 15 mentors based in different secondary schools were interviewed. Content analysis of interviews reveal that mentors value constructive feedback as a core element of their profession. They perceive teacher certification as « hard work » or « dirty work ». As a result, they suggest rethinking of the current assessment system to minimize this « hard or dirty work ». Some mentors would like to do away with or to delegate trainee certification to colleagues involved in the assessment system. Other mentors consider sharing this task with the latter.

8- Des stagiaires en quête d’apprentissages au contact des formateurs?

p. 85-98

Liliane Portelance et Josiane Caron, Université du Québec à Trois-Rivières

Mots-clés : Stagiaire, rapport à l’évaluation, logique de formation, formateurs du stagiaire

Résumé : Dans un contexte de formation en alternance, le stagiaire en enseignement est accompagné par deux formateurs qui doivent, notamment, se prononcer sur ses apprentissages. Qu’elle soit formative ou certificative, l’évaluation vise avant tout le développement professionnel du futur enseignant (Gervais et Correa Molina, 2004). Dans une logique de formation, le stagiaire analysera sa pratique et cherchera à expliciter ce qu’il a appris (Perrenoud, 1998). Or, plusieurs étudiants de l’enseignement supérieur orientent principalement leurs efforts vers des buts de performance ou une simple réussite (Maunier, 2015). Dans l’intention de mieux comprendre la logique du stagiaire, nous avons voulu savoir s’il vise avant tout à réussir son stage ou s’il est en quête d’apprentissages sur l’enseignement. En d’autres termes, quel est son rapport à l’évaluation?

La recherche qualitative interprétative a été réalisée avec des stagiaires en enseignement secondaire et leurs deux formateurs, l’enseignant associé et le superviseur universitaire. L’enregistrement sonore de conversations entre les trois acteurs de la triade, en l’absence de la chercheure, a permis de collecter les données. Les résultats mettent en évidence que les stagiaires manifestent un souci d’apprendre, de progresser et de développer les compétences professionnelles. Les modalités d’évaluation peuvent expliquer ce résultat.

Title: Logic of the trainee in his report to the evaluation

Keywords: Student teacher, relationship to evaluation, training logic, reasons for action, student teacher trainers

Abstract: In the context of a teaching practicum, evaluation focuses on the professional development of the future teacher (Gervais and Correa Molina, 2004). As part of a training logic, the student analyzes his or her practice and tries to explain what he or she has learned (Perrenoud, 1998); he or she can also aim for performance or mere success (Maunier, 2015). To understand the student teacher’s logic in his or her relationship to evaluation, a qualitative interpretative research was carried out. The results indicate that student teachers display a willingness to learn, to make progress and to acquire professional skills. The evaluation procedures may explain this result

9. Place de l’accompagnement et du contrôle dans les dispositifs de formation en alternance

p.-99-113

Christophe Gremion, Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle

Mots-clés : Accompagnement, alternance, évaluation contrôle, professionnalisation

Résumé :. Les dispositifs de formation en alternance d’enseignants proposent fréquemment un accompagnement réflexif pour soutenir l’apprentissage et favoriser la professionnalisation. Cette fonction est le plus souvent assumée par des formateurs de l’institution et/ou des formateurs de terrain qui se retrouvent ainsi à enseigner des contenus, certifier certaines compétences et accompagner des étudiants dans l’analyse ou l’exercice de leurs pratiques.

Ces différents rôles que doivent jouer les formateurs peuvent créer des champs de tensions. En effet, si les assumer en parallèle semble possible du point de vue de l’ingénierie et de l’activité des formateurs, que vivent les personnes en formation dans de tels dispositifs ? C’est le point d’entrée de cette étude de cas, une situation difficile d’accompagnement que nous questionnons par une analyse stratégique et systémique (Crozier & Friedberg, 1977). Cette recherche met en évidence des axes de réflexion pouvant être utiles aux concepteurs de tels dispositifs de même qu’aux acteurs impliqués dans ceux-ci : quels sont les buts visés par le dispositif lui-même, les fonctions et objets de l’évaluation, la répartition des différents rôles de l’évaluation entre les acteurs et le mode d’attribution des accompagnateurs ?

Title: Accompanying and controlling students in dual vocational training

Keywords: accompanying, vocational training, evaluation, professionalization

Abstract: It is not rare for a trainer in a dual work-linked vocational training course to suggest students reflexive practice during their studies in order to improve learning and professionalization. It is usually done either by a teacher of the training course, or/and by trainer-practitioner, who are also teaching the contents, certifying and evaluating competencies, accompanying students in their analysis and their practical work.

Those different roles played by different trainers could be in tension. If imagining them in parallel in course design and trainers workload is possible, what are the students experiencing in this dual training? This is the research question of a case study, analysis of a difficult accompanying situation, that we researched with strategic and systemic analysis (Crozier & Friedberg, 1977). This research reveals the possible questions for creators of dual vocational courses and for participants about the aims of the dual training, the functions and the object of evaluations, the roles of participants and the ways of recruiting the trainers

10- Evaluation, norme et accompagnement : effets d’un dispositif de développement de l’analyse réflexive des professeurs stagiaires en enseignement

p.114-130

Yann Vacher, ESPE de Corse, France

Mots-clés : Accompagnement, évaluation, norme, formation initiale, enseignant

Résumé : L’accompagnement, dans la pluralité de ses déclinaisons, apparaît comme une alternative ou un  complément aux modèles traditionnels de formation. Dans ces modèles, la place de l’évaluation certificative et de la norme à atteindre est historiquement définie. Qu’en est-il dans le processus d’accompagnement ? A travers l’étude des effets d’un dispositif d’accompagnement par de développement de la pratique réflexive des enseignants en formation initiale, nous tenterons de répondre à cette question. Afin d’étayer les réponses proposées, les déplacements du rapport à la norme et à l’évaluation qui sont mis en lumière, sont mis en perspective avec les stratégies de conception de ce dispositif d’analyse de pratiques professionnelles. La sécurisation de l’activité des participants ou encore les processus de mise à distance affective et cognitive d’avec la pratique professionnelle constituent quelques-uns des éléments à l’origine de ces déplacements et qui sont présentés dans ce texte. Le cadre théorique, le contexte de la recherche, la présentation des résultats et leur interprétation constituent le cœur de cet article.

Title: Evaluation, standard and support: effects of a system for developing reflective analysis of teacher trainees in teaching

Keywords: Support approach, evaluation, standards, initial training, teacher

Abstract: The support approach, in the plurality of its variations, appears as an alternative or a complement to the traditional models of formation. In these models, the place of the certification evaluation and the standard to be reached is historically defined. What about in the support approach process? Through the study of the effects of a support system by developing the reflective practice of teachers in initial training, we will try to answer this question. In order to support the proposed responses, change of relationship to the standard and the evaluation are put in perspective with the design strategies of this professional practice analysis device. Securing the activity of the participants or the processes of emotional and cognitive distance from professional practice, are some of the elements behind these changes and are presented in this text. The theoretical framework, the context of the research, the presentation of the results and their interpretation constitute the heart of this article.

 

Laisser un commentaire

Filed under Appels à textes

Comments are closed.