Archives pour la catégorie Les ouvrages

L’intervention de coordination dans les métiers du prendre soin

par Yves Couturier et Louise Belzile

 

En réponse à l’exigence de plus en plus affirmée d’une meilleure prise en compte des complexités constitutives des problèmes sociaux et de santé, les métiers du prendre soin (sciences infirmières, travail social, médecine, éducation, etc.) sont conviés à se coordonner davantage, et nombre de leurs intervenants remplissent une fonction relativement nouvelle de coordonnateur dédié. L’émergence de la coordination dans ces métiers constitue alors un puissant analyseur de la transformation de la professionnalité de ces divers métiers. Le présent ouvrage expose les fondements de cette transformation et en illustre certains de ses effets à travers la figure archétypique du gestionnaire de cas. Une telle figure de la coordination incarne la façon émergente de concevoir des services davantage intégrés pour mieux répondre aux besoins complexes des personnes. L’ouvrage s’adresse autant aux praticiens réflexifs, qu’aux étudiants et formateurs qui souhaitent comprendre les évolutions en cours. Il s’adresse aussi aux chercheurs qui étudient cette nouvelle façon de concevoir l’action professionnelle dans les métiers du prendre soin qu’est l’intervention de coordination. Cette réflexion se structure au tour des concepts d’intervention, de situation, de réflexivité, de collaboration interprofessionnelle et de médiation, soit autant de fondamentaux permettant de concevoir l’importance des pratiques de coordination dont le terrain d’action ne cesse de s’étendre.

Disponible sur le site des Éditions Champ Social 

 

Laisser un commentaire

Filed under Archive, Les ouvrages

Comprendre la transmission du travail

transmission-rwLe champ de la transmission est bien entendu beaucoup plus vaste que celui de la seule transmission du travail. En effet, il concerne des « objets » très divers tels la transmission inter-générationnelle, la transmission des savoirs (dans un contexte scolaire ou non), la transmission des valeurs, …
De façon plus limitée, nous nous intéresserons ici exclusivement au thème de la transmission du travail et plutôt d’ailleurs en situation de travail. Celui-ci est par excellence un thème récurrent qui prend une nouvelle actualité à chaque période de fort renouvellement générationnel dans les organisations.
La première évidence consiste à dire que la transmission du travail est souvent peu ou pas organisée dans les organisations sans doute parce qu’elle est souvent considérée comme se faisant naturellement dès lors que l’on met en relation un “ancien” (au sens d’expérimenté) et un nouveau (au sens de néophyte). Certes, pour peu que le premier accepte de s’ouvrir au second, il est possible de dire, selon l’expression couramment utilisée, que quelque chose « passe » de l’un à l’autre. Mais de quoi s’agit-il ? D’expérience individuelle singulière, de travail prescrit, de valeurs, de gestes, de conceptions de métier… Par ailleurs comment s’opère cette transmission ? La réponse à ces questions permet probablement de penser des dispositifs d’aide à la transmission plus efficaces…

Présentation de l’ouvrage par Richard Wittorski:


Auteur : Richard Wittorski est Professeur des Universités, Directeur de l’ESPE (Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education) de l’Université de Rouen et chercheur au laboratoire CIVIIC (Centre de recherche Interdisciplinaire sur les Valuers, les Idées, les Identités et les Compétences). Il a également co-présidé l’AECSE (Association des enseignants et chercheurs en sciences de l’éducation entre 2008 et 2010). Ses travaux portent sur les rapports travail-formation et particulièrement la professionnalisation dans le champ de la formation des adultes. Il a réalisé plus d’une centaine de publications sur ces questions.

Disponible aux Éditions Champ Social

Laisser un commentaire

Filed under Les ouvrages

Mise en oeuvre de la professionnalisation dans l’enseignement supérieur

Mise en oeuvre de la professionnalisation dans l’enseignement supérieur (alternance, elearning, parcours)

Coordonné par Lucie Roger

Souvent perçue comme une injonction sociale, notamment dans l’enseignement supérieur, la professionnalisation soulève de nombreuses questions vives, à la fois en tant qu’objet social, mais aussi en tant qu’objet scientifique. Cet ouvrage entend ainsi contribuer à la réflexion menée sur la professionnalisation dans le champ de l’éducation et de la formation en posant un nouveau regard à travers l’analyse des diverses formes de mise en œuvre de la professionnalisation. La plupart des recherches consacrées aujourd’hui au thème de la professionnalisation dans l’enseignement supérieur tentent d’appréhender les apports et les limites des restructurations que subissent les formations en vue de répondre à des politiques prônant avec vigueur un rapprochement entre les systèmes éducatif et productif. Pour répondre à cette demande de professionnalisation, de nombreux dispositifs ont été mis en place, à travers trois modalités de formation – l’alternance, le e-learning et les parcours –, et ce avec le risque de créer une technicisation des formations qui laisse peu de place aux savoirs. L’objet de cette contribution est d’interroger ces formes de mise en œuvre visant la professionnalisation en termes d’apprentissage et surtout de voir à quelles conditions ces modalités peuvent constituer des leviers pour un développement professionnel qui s’appuie sur des savoirs. Pour développer notre réflexion, cet ouvrage s’appuie sur des terrains variés de l’enseignement supérieur (écoles professionnelles, grandes écoles, universités) qui se rapportent à différents champs professionnels : soins, formation des adultes, enseignement, gestion, conseil et recherche. Les recherches dont il est question ici couvrent trois pays différents : le Canada, l’Espagne et la France.

Accéder au site de l’éditeur

Sommaire:

Introduction

(Lucie Roger, UQAM, Montréal, Canada)

Première partie. Quelles modalités de l’alternance favoriser dans les formations professionnalisantes?

Chapitre 1- Approche par les compétences et dispositifs en alternance : l’étude comparée de formations infirmières en France et en Espagne .

(Mehdi Boudjaoui, Université de Lille 1, France)

Chapitre 2- Contribution bachelardienne à la conception d’une alternance des savoirs et des temps de formation pour l’apprentissage professionnel des enseignants

(Lucie Roger, UQAM, Montréal, Canada)

Chapitre 3- L’alternance dans les grandes écoles françaises. Quel modèle spécifique? Quelles conditions de réussite aujourd’hui?

(Corinne Hahn, Escp, Europe)

Point de synthèse L’alternance comme moyen de mettre en oeuvre la professionnalisation dans l’enseignement supérieur ?

(Jordi Coiduras, Université de Lleila, Espagne)

Deuxième partie. Quand le e-learning favorise la professionnalisation des acteurs

Chapitre 4- Le déploiement des ENT dans l’enseignement supérieur en France

(Pascal Marquet, Université de Strasbourg, France)

Chapitre 5- Usage des TICE pour soutenir les enjeux de la professionnalisation des enseignants à l’université

(Pierre-André Caron, Université de Lille 1, France)

Chapitre 6- La formation à distance de formateurs d’adultes. Des défis de conception de la formation aux défis d’accompagnement des formateurs en apprentissage

(Carine Villemagne, Université de Sherbrooke, Canada)

Point de synthèse. Le e-learning comme moyen de mettre en oeuvre la professionnalisation dans l’enseignement supérieur ?

(Jacques Wallet, Université de Rouen, France)

Troisième partie. Des parcours de professionnalisation pour favoriser l’apprentissage

Chapitre 7- Formation à l’interdisciplinarité en contexte doctoral et constitution de la discipline gérontologique .

(Yves Couturier, Louise Belzile, François Aubry, Dominique Lorrain, Université de Sherbrooke, Canada)

Chapitre 8- Dispositif de formation expérimental : double enjeu de professionnalisation Analyse du sentiment d’efficacité professionnelle et du sentiment de réussite des acteurs

(Lucie Aussel, Université de Toulouse 2, France)

Chapitre 9- Le coaching exécutif pour des directions d’établissement d’enseignement en insertion professionnelle : identification de situations de pratique professionnelle

(Lise Corriveau, Nancy Lauzon, Marc Garneau, Université de Sherbrooke, Canada)

Point de synthèse Les parcours comme moyen de mettre en oeuvre la professionnalisation dans l’enseignement supérieur ?

(Thierry Piot, Université de Caen, France)

Laisser un commentaire

Filed under Les ouvrages