Soigner et prendre soin d’autrui : quels enjeux pour l’éducation et la formation?

Volume 6 numéro 3

Bientôt disponible aux Éditions Champ Social, sur Cairn et sur Érudit

Numéro coordonné par :

Joris Thievenaz (Université Paris VI, Pierre et Marie Curie, Centre de recherche sur la formation du CNAM) et Paul Olry (Université de Bourgogne Franche-Comté, AgroSup Dijon),

Ce numéro thématique propose ainsi d’aborder l’activité de différents acteurs du soin et de l’accompagnement thérapeutique (médecins, aides-soignants, infirmiers, paramédicaux) dans une logique d’intelligibilité de leur action. Une attention particulière est accordée aux réflexions portant sur les dispositifs méthodologiques d’analyse du travail et d’observation (opérationnalisation, innovations, enjeux spécifiques, limite des dispositifs et co-production des connaissances…) ainsi que dans les modalités concrètes de traitements des matériaux de la recherche. Il réunit des contributions portant sur plusieurs types de terrains où s’effectue un acte de soin ou d’accompagnement de la maladie (consultation, réunion de coordination d’équipes soignantes, formation du personnel, etc.) et qui questionnent les enjeux en termes de formation qui en découlent. L’intention est ainsi de varier à la fois les cadres conceptuels mobilisés ainsi que les terrains convoqués ou plus exactement investigués. Si bien souvent, en sciences sociales, une bonne partie des découpages de l’objet correspondent à des divisions bureaucratiques l’enjeu est ici de conduire une analyse qui ne se limite pas aux réflexes d’appartenances théoriques. Une articulation entre différents niveaux ou degré d’analyse est alors proposée dans le but de multiplier à la fois les matériaux recueillis mais également le type d’interprétation produites.

Au-delà de leur singularité et des choix méthodologiques et conceptuels réalisés par chacun des auteur.e.s, de ce numéro se dessine ainsi la perspective d’une étude des situations dans lesquelles l’expérience se réalise, s’acquière, se transforme et parfois même se transmet en dehors des dispositifs sphériquement orientés vers une intention apprenante ou évaluative. Pénétrer dans les coulisses du prendre soin, de l’aide à autrui ou du souci accordé à la personne, est alors l’occasion de mettre en évidence comme la rencontre entre les professionnels et les bénéficiaires, prend bien souvent la forme d’un partage et d’une co-construction de l’expérience où, l’orque les conditions le permettent, chacun est amené à apprendre et à se transformer au contact d’autrui. Si furtive que soit la rencontre, si balbutiée soit l’interaction, si contrainte soit l’activité de travail, le dialogue qui s’installe porte potentiellement la double marque du donné et du reçu sur laquelle repose le principe même de l’éducation et de la formation.

1-Introduction

  1. 1- 4

Joris Thievenaz (Université Paris VI, Pierre et Marie Curie, Centre de recherche sur la formation du CNAM) et Paul Olry (Université de Bourgogne, Agrosup, EDUTER),

2- Les travailleurs sociaux à l’épreuve de l’efficacité

  1. 5-13

Stéphanie Defaux, Thérèse Levène (Université de Lille 1, CIREL-TRIGONE)

Mots-clés : protection de l’enfance, famille, travailleur social, pratique, évaluation

Résumé : En protection de l’enfance, l’injonction à l’efficacité imposée par la nouvelle gestion publique s’est concrétisée en 2007 par la création d’une cellule de recueil, de traitement et d’évaluation des informations préoccupantes. La question de l’implication et/ou de l’adhésion des parents à l’évaluation de la situation des mineurs en danger ou en risque de l’être recompose le paysage de la protection de l’enfance et interroge l’efficacité même de ce dispositif. Une étude empirique originale menée auprès de 175 travailleurs sociaux de cinq départements français met en évidence le bouleversement des pratiques professionnelles dans ce nouveau contexte.

Title  : The social workers to the test of effectiveness

Keyword : Child protection, family, social worker, practice, assessment

Abstract : In child protection, the injunction imposed by the effectiveness of new public management has materialized in 2007 the creation of the unit for collection, dealing with and assessing the worrying pieces of information of those identified children. The question of the family involvement and / or support in assessing the situation of minors in danger or at risk of being recomposes the child protection and brings the effectiveness of this device into question. An original empirical study of 175 social workers from five french departments reveal the changes of professional practices in this new context.

3- Guérir une maladie ou « prendre soin » d’une personne ?

  1. 14- 23

Eliane Rothier-Bautzer (Université Paris V, René Descartes)

Mots-clés : care, cure, formation infirmière, sociologie des professions, chronicité

Résumé : L’article analyse le travail soignant. Il synthétise les principaux résultats d’un travail de recherche ethnographique sur la formation infirmière. Il montre que le travail infirmier représente, dans sa relation au « prendre soin », un exemple paradigmatique des tensions à l’œuvre entre deux formes de sollicitudes qui sont définies comme opposées car elles fondent des territoires professionnels hiérarchisés. La première est orientée vers la guérison de la maladie, la seconde vers le mieux-être et l’accompagnement d’une personne souffrante. L’auteur conclut en mettant en perspective ces résultats avec l’évolution des besoins de santé actuels qui requièrent une nouvelle articulation de ces deux formes de sollicitude.

Title: To cure a disease or ” to take care” of a person?

Keyword :  care, treatment, training nurse, sociology of professions, chronicity

Abstract : The article analyses health care work. It summarizes the main findings of ethnographic research in nursing education. It shows that the work of the nurse is, in its relation to care, a paradigmatic example of the tensions at work between two forms of solicitude, which are defined as opposite, as they meld hierarchical professional territories. The first form of care is oriented towards the cure of the disease, the second to well-being and support. The author concludes by putting the results of the research into perspective, in terms of the current evolution of actual health care needs, which require a new articulation of these two forms of solicitude

4- Compromis sociaux d’usage dans l’accompagnement de l’apprentissage du prendre soin comme travail : le cas du portfolio et de l’approche par compétences en formation en soins infirmiers

  1. 24-35

Solange Ciavaldini-Cartaut (Université de Nice Sophia-Antipolis), Dianelle Duforest-Rey (Groupement de Coopération Sanitaire), Muriel Wybo (Centre Hospitalier Universitaire de Nice)

Mots-clés : Prendre soin, formation en soins infirmiers, portfolio, tutorat, approche par compétences

Résumé : Depuis la réforme de 2009 de la formation en soins infirmiers, l’usage du portfolio doit faciliter le suivi de l’acquisition des compétences professionnelles des étudiants dans le contexte de l’alternance (Scallon, 2007 ; Tardif, 2006), mais également documenter une démarche de soin éthique en situation (Jonnaert, 2011). Cette étude exploratoire fondée sur une méthode mixte s’intéresse aux compromis (Nachi, 2011) d’usage susceptibles d’exister entre les attentes institutionnelles relatives à l’approche par compétences et à l’exploitation du portfolio par les professionnels de santé tuteurs de stage. Les résultats présentés aboutissent à des préconisations d’opérationnalisation du portfolio dans la perspective d’une formation de formateurs et « du prendre soin comme travail auquel on forme ».

Title : Caring education: between compromise and the effective use of professional portfolios. Case study of on-site mentors at the Institute of Nurse Education

Keyword : Caregiving; nurses’ initial education ; portfolio ; mentoring ; professional training

Abstract : Since the 2009 reforms in nurse education, the professional portfolio has been used to document the skills acquired by cooperative education students (Scallon, 2007; Tardif, 2006) and ethical care procedures in situation (Jonnaert, 2011). This exploratory study examined the compromises (Nachi, 2011) likely to arise between institutional expectations and usages of the portfolio by on-site mentors from a perspective of “caregiving as trained work.” In this study, the results suggest recommendations for mentor training, portfolio design and use.

5- Les différents processus d’apprentissage vécus par des professionnels de la santé participant à une communauté de pratique

  1. 36- 50

Marilène Gosselin (Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches), Anabelle Viau-Guay et Bruno Bourassa (Université Laval, Québec)

Mots-clés : Apprentissage professionnel, communauté de pratique

Résumé : Le but de cet article est de dégager les processus d’apprentissage pouvant être déployés par des participants à une communauté de pratique dans une perspective de développement professionnel constructiviste. Les données sont présentées selon le modèle de l’apprentissage humain de Jarvis (2010). Les résultats révèlent que tous les types de processus d’apprentissage, tel que suggéré théoriquement par Jarvis, que ce soit des apprentissages non réflexif, réflexif ou réfléchi ou encore une absence d’apprentissage immédiat, peuvent être vécus au sein d’une communauté de pratique. Une prédominance à certains types de processus se dessine selon les prédispositions personnelles. Ces prédispositions et le monde vécu ont une influence sur l’interprétation de l’expérience et donc sur les apprentissages qui en découlent pour la pratique ou chez la personne.

Title: Different Learning Process Experienced by Health Professionals Participating in a Community of Practice

Keyword: Professional Learning, community of practice

Abstract: The purpose of this paper is to describe the learning process that can be experienced by the participants of a community of practice designed based on a constructivist perspective of professional development. Data was analyzed according to Jarvis’ model of human learning (2010). Results reveals that Jarvis’ all four types of learning process, e.g. non-reflective learning, reflective or thoughtful or even a lack of immediate learning, can be experienced within a community of practice. Some learning processes can dominate according to the personal predispositions of the learners. These predispositions and the life-world influence the interpretation of the experience and therefore learning to practice and the person more experienced.

6- Penser l’expérience dans le processus d’autonomisation en santé : Enjeux des médiations narratives.

  1. 51-63

Anne-France Hardy et Jerôme Eneau (Université de Rennes 2 et Université de Bretagne occidentale, Centre de Recherche sur l’Éducation, les Apprentissages et la Didactique)

Mots-clés : Éducation, Santé, Autonomisation, Savoirs Expérientiels, Narration, Attention

Résumé : Cette recherche interroge les pratiques de prévention et de promotion de la santé pensées pour les jeunes et examine la nature des compétences valorisant aujourd’hui l’autonomisation sous le modèle de l’empowerment. Elle s’éloigne des modèles classiques d’éducation à la santé construits sur le postulat épidémiologique de l’evidence based médecine (EBM) et explore, de manière dialogique et narrative, une autre façon d’aborder ces pratiques d’éducation pour cerner les enjeux d’une santé plus globale des jeunes lycéens. En privilégiant les éléments d’un débat scellant les caractéristiques contemporaines d’un sujet réflexif en santé, elle questionne le rôle émancipateur d’une médiation narrative articulant les enjeux de l’altérité aux fondements d’une meilleure connaissance de soi.

Title: Thinking experience for empowerment in health education: issues of narrative mediations

Keyword: Health education, empowerment, experiential knowledge, narrative-based medicine, care

Abstract: This research questions the prevention and health promotion practices developed for young people, in France, and re-examines the nature of competences enlisted in the classical model of empowerment in health education. Moving away from the epidemiological postulate of evidence based medicine (EBM), it explores another approach of these educational practices. The research uses the perspective of narrative mediation; it tries also to identify issues about a better knowledge of oneself, making more comprehensive the issues of young students’ health.

7- Enjeux de professionnalisation et de formation des conceptions des troubles mentaux et psychosociaux dans la littérature spécialisée destinée aux travailleurs sociaux : le cas de la maladie d’Alzheimer

  1. 64-81

Sébastien Ponnou et Élodie Roebroeck (Université de Limoges).

Mots-clés : Maladie d’Alzheimer, travail social, analyse du discours, pratiques cliniques, inclusion, recherche et formation en travail social.

Résumé : La maladie d’Alzheimer fait l’objet de nombreux débats dans les médias, et l’analyse des discours montre des distorsions récurrentes au regard des avancées scientifiques mises en exergue dans la littérature biomédicale internationale. Nous avons procédé à l’analyse systématique des approches de la maladie d’Alzheimer dans la presse spécialisée destinée aux travailleurs sociaux français entre 1990 et 2014, et comparé les résultats obtenus à deux études récentes sur les conceptions de l’autisme et du Trouble Déficitaire de l’Attention avec Hyperactivité dans ce même champ. L’analyse des discours sur la maladie d’Alzheimer, et plus généralement sur les troubles mentaux et psychosociaux dans la presse spécialisée destinée aux travailleurs sociaux, montre que les facteurs sociaux pourtant fortement impliqués dans ces pathologies sont peu représentés, tandis qu’ils sont sensibles à des politiques et des pratiques socioéducatives spécifiques. Alors que les modèles biomédicaux sont contestés dans la littérature internationale, la plupart des conceptions de la maladie d’Alzheimer présentées aux travailleurs sociaux français relève de la sphère thérapeutique, et laisse apparaître un risque de médicalisation croissante du travail social, nous permettant d’en interroger les enjeux en termes de pratiques, de dispositifs institutionnels et de formation.

Title: Issues of professionalisation and training of conceptions of mental and psychosocial disorders in the specialized literature for social workers: the case of Alzheimer’s disease

Keywords: Alzheimer’s disease, social work, discourse analysis, clinical practices, inclusion, research and training in social work.

Abstract: Alzheimer’s disease has been widely covered by the medias, and studies analyzing this discourse have pointed out frequent distortions of the biomedical knowledge. We conducted a systematic analysis of conceptions of Alzheimer’s disease in the French specialized social workers press between 1990 and 2014, and compared these results to recent studies on autism and Attention Deficit Hyperactivity Disorder (ADHD) in the same field.

8- Comment prendre soin de l’enfant hyperactif à l’école ? De l’élève indiscipliné à l’élève handicapé

  1. 82- 96

Stéphanie Ronchewsky-Degorre

Mots-clés : Prendre soin, élève hyperactif, trouble du comportement, enseignant, pédo-psychiatre, médicalisation de la société, tests de Conners, handicap, diagnostic, normal et pathologique

Résumé : Prendre soin de l’enfant hyperactif à l’école, c’est donner deux sens au mot soin : le souci de la personne vulnérable et l’aide médicale. Avec la reconnaissance de son trouble du comportement, l’élève indiscipliné devient un élève handicapé. Mais comment un élève turbulent devient-il un cas psychiatrique ? Comment reconnaître à l’école un enfant hyperactif, c’est-à-dire, d’un point de vue médical, atteint d’un TDAH (trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité) ?  Les enseignants contribuent au diagnostic médical en remplissant des tests de comportement.  Ensuite, pour être pris en charge, l’enfant devra faire reconnaître son hyperactivité comme un handicap.  Pour aider l’enseignant, le médecin lui donnera des conseils pour faire son cours. Ce partenariat souhaitable soulève aussi des difficultés. Entre un enseignant auxiliaire paramédical et un médecin pédagogue ne risque-t-on pas d’assister à une dilution des fonctions ? La levée du secret médical réclamée par certains enseignants est emblématique de cette confusion. La distinction de Canguilhem entre le normal et le pathologique, guidera notre réflexion sur la prise en charge médicale de l’enfant hyperactif à l’école. Ce cas suscite une interrogation éthique sur la médicalisation de notre société.

Title : ADL, the effects off a action research on health and social workers collaboration

Keywords: Take care, hyperactive child, behavior disorder, teacher, child psychitrist, medicalisation of the society, Connors test, disability, diagnosis, normal and pathological

Abstract: Taking care of a hyperactive child at school gives 2 meanings to the word ‘care’: worrying about a vulnerable person and health care with the recognition of his behaviour disorder, the unruly pupil becomes a disabled pupil.  But how does an undisciplined pupil become a psychiatric case ? How do you recognise a hyperactive child at school, that is, from a medical point of view, a child with ADD/ADHD (Attention Deficient Disorder with or without Hyperactivity) ? Teachers contribute to the medical diagnosis by filling in behavioural tests. Then, in order to be taken care of, the child will need to have his hyperactivity recognised as a disability. To help the teacher, the doctor will give them advice on how to teach the child. Nevertheless, this desirable partnership raises difficulties. Between a paramedical support teacher and an educationalist doctor isn’t there a risk of witnessing a dilution of roles? The lifting of doctor-patient confidentiality called for by some teachers is emblematic of this confusion. Canguilhem’s distinction between normal and pathological will guide our reflection on the medical care of the hyperactive child at school. This case arouses an ethical issue about the medicalisation of our society.

9- L’« étonnement » comme ressort de l’expérience : le cas du diagnostic médical

  1. 97- 110

Joris Thievenaz (Université Paris VI, Pierre et Marie-Curie, Centre de recherche sur la formation du CNAM)

Mots-clés : Étonnement, élaboration de l’expérience, médecin du travail, apprentissage par l’action

Résumé : Cet article s’inscrit dans le prolongement d’une réflexion sur le rôle de l’étonnement dans la construction de l’expérience des acteurs en situation de travail. En tant que notion classique de la philosophie, l’étonnement se révèle être un outil opératoire pour analyser les situations d’apprentissage chez l’adulte. Une étude de cas issue de nos recherches sur l’activité de diagnostic du médecin du travail durant la visite médicale des salariés d’entreprise montrera comment “l’entrée par l’étonnement” représente une contribution aux démarches d’intelligibilité de la reconstruction continue de l’expérience des professionnels du soin en situation d’action. Cette contribution est plus largement l’occasion de mieux définir les rapports entre étonnement et apprentissage dans et par l’activité.

Title : ”Wonder” as experience’s spring: the medical diagnosis case

Keyword : wonder, experience elaboration, occupational doctor, learning by doing

Abstract : This article is the continuation of a reflection on the role wonder plays in the elaboration of experience in a work related situation. As a classic notion in philosophy, wonder reveals itself as an operating tool to analyze adult’s learning situations. The study of a case coming from our research on occupational doctors’ diagnosis activities during the medical visits of a company’s employees, will show that ”repeating wonder” represents a contribution to the understanding of continuous reconstruction of health professionals’ experience in a work situation. This contribution is in a wider sense the opportunity to better define the relations between wonder and learning with and by activity.

10- L’accueil des parents en néonatalogie : apprendre une activité « banale »

  1. 111- 125

Paul Olry (Université de Bourgogne, Agrosup, EDUTER)

Mots-clés : activité – néonatalogie-parentalité-attachement

Résumé : L’accueil des parents en néonatalogie est une activité méconnue des infirmières du domaine. Il concerne un objet : l’accompagnement à la parentalité que peut mettre à mal la naissance d’une enfant prématurée. Il s’agit dans cette activité des soignants de mettre en travail le lien d’attachement connexe au processus d’appropriation d’un enfant. On définit d’abord ce que l’on entend par accompagnement et soutien à la parentalité dans l’espace de la néonatalogie. Le cadrage théorique de la recherche prend principalement appui sur les concepts d’expérience, de compétence dans leur rapport au couple situation/activité. Ce cadre réfère ainsi à une didactique professionnelle, choix opéré pour deux raisons. C’est d’abord une méthode d’approche du travail pour conduire une analyse de l’activité des infirmières et puéricultrices ; c’est ensuite une voie pour comprendre comment se décline cette compétence sur le terrain, en comparant plusieurs professionnelles

Title: Welcoming parents in a neonatalogy unit : an everyday task to learn

Keywords: activity – midwifery – neonatalogy – parenthood – emotional attachment

Abstract: Welcoming parents in a neonatalogy unit is a largely ignored activity. The aim is to take in charge parents who welcome a premature infant. Nurses take care of these parents, who have imagined a healthy child. Her Their activities move toward the involvement of the parents in the relationship with  the child. First in this contribution, we define what we call accompagnying and support to the parenthood in the field of neonatalogy. Second, we explain the theorical framework of the research based on two conceptual key-words, experience and capabilities, linked with the activity theory. Third, this frame refere to the professional didactics by studying the links between situation and activity. This choice is motivated by the necessity of a method of work analysis to understand the activity of nurses and nursery nurses in the work situation. Finally, it seems the best way to understand how this competency is applied on the job, by comparing any nurses in action.

11- Les pratiques professionnelles dans un centre de lutte antituberculeuse :  l’observation et l’implication

  1. 126- ?

Karen Da Silva Santos (Université de São Paulo), Patricia Alonso (Université de Limoges), Cinira Magali Fortuna (Université de São Paulo)

Mots-clés : tuberculose, professionnels, étrangers, pratiques professionnelles

Résumé : Le but principal de cette étude visait à analyser les pratiques professionnelles relatives à la lutte antituberculeuse dans le CLAT (centre de lutte antituberculeux). Cette étude a utilisé différentes approches conceptuelles du cadre théorique de l’analyse institutionnelle comme moyen d’observation et d’analyse des implications. Nous avons réalisé quatre entretiens avec des étudiants étrangers, deux entretiens avec des usagers étrangers et deux entretiens avec une infirmière et un médecin qui travaillent au CLAT. L’analyse des documents institutionnels disponibles en ligne à l’usage des professionnels et le journal de recherche a servi de techniques pour mettre en lumière les jeux de la réalité et des interactions. Nous avons observé que la formation de base des professionnels spécialistes de la tuberculose est pauvre. Seul, le médecin a eu une formation plus spécialisée pour travailler au CLAT. L’une des principales difficultés dans la consultation relatée par les usagers et professionnels est lié au manque de la maitrise de la langue française. Cependant, lors de la mise en place de la communication comme analyseur des pratiques professionnelles, nous avons observé que la langue est seulement un élément dans le processus communicatif. Nous avons également identifié plusieurs aspects d’humanisation dans l’accueil thérapeutique. Les pratiques professionnelles relatives à la lutte antituberculeuse dans le CLAT sont construites et traversées par des aspects subjectifs et objectifs, impliqués, pénétrant la rencontre entre professionnel et usager.

Title :  Professional practices in a tuberculosis control center : observation and  implication

Keyword : tuberculosis , professionals, foreigners, professional practices

Abstract : The main purpose of this study was to analyze the professional practices for TB control at CLAT (TB center). For this study, a conceptual approach of the theoretical framework of institutional analysis was used by means of observation and implication’s analysis. Four interviews were conducted with foreign students, two interviews with foreign users and two interviews with one nurse and one doctor, both CLAT workers. Participant observation, institutional document analysis available online at professional use and research journal were used as techniques to highlight the reality issues and their interactions. It was observed that the basic training for professionals working with tuberculosis is poor; furthermore only the doctor had a more specialized training to work at CLAT. One of the main difficulties in the reported consultation by users and professionals is related to the lack of mastery of the French language. However, the establishment of the communication as analyzer of the professional practices shows that the language is only one element in the communication process. Moreover, it was identified humanizing aspects in the therapeutic embracement. The professional practices for TB control at CLAT are built and croosed by both subjective and objective aspects, which implicated penetrate the encounter between professionals and users.

 

Laisser un commentaire

Filed under Numéros parus

Comments are closed.